Bilan de mes lectures : MARS 2019 ~ Lectures à venir : AVRIL 2019

L’hiver touche à sa fin, les jours s’allongent et le jardin commence à se parer de ses jolies couleurs. En mars, j’ai encore profité des jours maussades et du plaid pour lire à un rythme assez soutenu. J’ai fait un voyage au cœur des États-Unis encore minés par le racisme, j’ai assisté au procès et à l’incarcération d’un jeune somalien, j’ai retrouvé mes chères sœurs Brontë, j’ai fait un voyage au cœur du temps, j’ai participé à une révolte au cœur de la mythique Los Angeles, j’ai pleuré devant les mots d’Hyam Zaytoun, j’ai tremblé pour Rose et j’ai bien rigolé grâce à l’humour noir d’Arthur de Pins.

Nombre de livres lus : 10

Nombre de pages lues : 2257


(Pour lire les chroniques disponibles, cliquez sur les couvertures)

Le chant des revenants de Jesmyn Ward, éd. Belfond, 272 p.

 Jesmyn Ward nous propose un roman fort et poignant grâce à une très belle écriture poétique. Le récit social et réaliste est également ancré dans l’Histoire et l’actualité des États-Unis. Chaque personnage porte le lourd héritage de l’esclavagisme, de la ségrégation et du racisme. Un roman nécessaire, c’est certain.

4,5/5

Pirate n° 7 d’Élise Arfi, éd. Anne Carrière, 180 p.

Élise Arfi signe un livre fort et engagé. En effet, il ouvre les yeux des profanes que nous sommes (pour la plupart) en matière de système judiciaire et carcéral. Le destin de Fahran fait partie intégrante de ce témoignage. Une certaine colère transparait d’ailleurs à travers chaque page de ce court récit d’une humanité hors du commun.

4/5

Les aventures de Donovan S. de Virginie Nuyen, éd. NiL, 192 p.

Susanne Jansson signe un thriller d’ambiance où la nature, et plus particulièrement la tourbière suédoise, est omniprésente et impitoyable. Nous sommes également face à un roman psychologique. Malheureusement, ce récit n’a pas remporté totalement mon adhésion. En effet, je n’ai pas réussi à m’attacher à la plupart des personnages.

3/5

Les Brontë de Jean-Pierre Ohl, éd. Folio, 320 p.

Sans être experte concernant les biographies, je dois dire que le travail de Jean-Pierre Ohl sur les Brontë m’a plutôt conquise. Il apporte un nouvel éclairage sur le sujet. J’ai pris plaisir à lire ce livre et à redécouvrir la vie si dramatique et si littéraire de cette famille hors du commun et pourtant si représentative d’une certaine époque.

4,5/5

How to stop time de Matt Haig, éd. Hélium, 352 p.

How to stop time n’est pas forcémment un roman très joyeux à l’heure où le bonheur est normé et devient une obligation sociale. Matt Haig a su me prendre par la main pour sauter dans le vide d’une existence sans fin, ou presque. La solitude, la mélancolie, le temps et le sens de la vie sont autant de thèmes qui ont suscité mon intérêt.

4/5

Paradigma de Pia Petersen, éd. Les Arènes, 383 p.

Paradigma est un roman où la colère nait, s’organise et explose. Pia Petersen revisite la Cité des Anges sous le prisme (ou devrais-je dire le paradigme) de la révolte. Une plume maitrisée et tellement pertinente se déploie sur plus de 350 pages. Un roman clairvoyant, annonciateur, juste et tellement humain.

4,5/5

Vigile de Hyam Zaytoun, éd. Le Tripode, 124 p.

Hyam Zaytoun signe un témoignage à fleur de peau sur le sujet douloureux de la crise cardiaque de son conjoint. La peur, le questionnement, le positionnement de l’accompagnant sont au cœur du récit. J’ai lu ce livre les yeux tout embués de larmes retenues. Un coup au cœur!

5/5

Né d’aucune femme de Franck Bouysse, éd. La manufacture des livres, 334 p.

Entre roman du terroir, récit noir et fresque sociale, Né d’aucune femme est un livre qu’il me sera difficile d’oublier. Le schéma à plusieurs voix est maitrisé. L’auteur adapte son style à chaque protagoniste. Le lecteur est le témoin d’une descente en enfer. Un roman que j’ai eu bien du mal à lâcher.

4/5

Zombillénium, Tome 1 et 2 d’Arthur de Pins, éd. Dargaud, 100 p.

Cela fait plusieurs années que je souhaitais découvrir cette série de bande-dessinée au style assez caractéristique. Je suis ravie que ces deux premiers tomes soient tombés entre mes mains. Action et humour noir sont au rendez-vous. J’ai beaucoup ri en compagnie de cette bande de personnages tous plus hors du commun les uns que les autres.

4/5

Lectures EN COURS

LECTURES PRÉVUES EN AVRIL

Très bon mois d’avril à tous!

Fanny

5 commentaires sur « Bilan de mes lectures : MARS 2019 ~ Lectures à venir : AVRIL 2019 »

  1. Bravo pour ton bilan Fanny ! J’ai très envie de découvrir la dernière biographie consacrée aux sœurs Brontë moi aussi. Peut-être d’ici la fin de l’année. Je te souhaite un très beau mois d’avril.

    1. Merci Bénédicte, je suis toujours ravie de découvrir un de tes commentaires! Je ne peux que te pousser à découvrir la nouvelle biographie de la famille Brontë. Une belle découverte accessible et qui apporte sa pierre à l’édifice. A bientôt!

  2. « le chant des revenants » et « né d’aucune femme », deux grands romans. Zombilénium, j’aime bien aussi, je l’ai découvert dans le Spirou.

    Beau bilan et belles lectures futures 😉

Laisser un commentaire